CONSEILS DE PLANTATION

La plantation d’un arbuste ou d’un arbre acheté en pot


Avant d’acheter un arbuste, assurez-vous qu’il est compatible avec l’endroit où vous envisagez de le placer

(soleil ou ombre, vent, humidité et texture du sol, taille du végétal «à terme»).

N’hésitez pas à nous demander conseil.


Pour chaque plante, creusez un trou d’au moins 2 fois le volume de son pot en émiettant la terre au maximum.

Sortez la plante de son pot (si elle résiste, retournez le pot tête en bas, saisissez le fermement avec la paume des mains et secouez d’un coup sec en retenant la motte de la plante avec les doigts).

Défaites un peu les racines. Si elles sont compactes, donnez quelques coups de sécateur sur l’angle bas de la motte afin d’obliger le végétal à faire de nouvelles racines.





Pour chaque trou, mélangez une moitié de la terre extraite avec l’équivalent du contenu du pot en bon terreau.

Disposez une partie de ce mélange au fond du trou, posez la plante (le niveau du sol doit correspondre avec celui du haut de la motte). Ne couvrez jamais le collet (zone reliant la plante à sa racine) avec de la terre.


Rebouchez tout autour de la plante avec le reste du mélange en tassant modérément.

Éventuellement, finissez de reboucher avec un peu de terre.

Dans nos terres argileuses, ne plantez pas la plante à un niveau inférieur à celui du sol naturel.


Arrosez copieusement en laissant couler un petit filet d’eau au pied de la plante sans inonder.

En période chaude, pensez à arroser une fois par semaine (voire plus s’il fait très chaud) durant toute la première année. N’exagérez pas non plus, l’excès d’eau étant plus grave qu’un léger manque.


La pose d’un arrosage au goutte à goutte programmé dispense de ces interventions. Dans ce cas, ne programmez pas un arrosage quotidien. Choisissez plutôt deux à trois arrosages longs par semaine.


< Cliquez et glissez ci-contre pour éviter l’entretien de vos massifs !




La plantation d’un arbuste ou d’un arbre à racines nues


La plantation à racines nues est la meilleure façon de planter un végétal.

Cette opération doit en revanche se dérouler dans des conditions particulières pour être réussie à coup sûr.





La première condition est saisonnière. Un végétal à racines nues doit être planté durant sa période de repos végétatif, soit pour notre région entre novembre et mars (dernier délai !!!).


Le trou, surtout dans nos terres argileuses, doit être de préférence préparé longtemps à l’avance, assez gros sans non plus creuser une piscine. Comptez le double du volume des racines.

(cliquez et glissez ci-contre >).


Faites attention au moment du rebouchage de bien faire passer de la terre fine entre les racines que vous aurez au préalable débarrassées des parties cassées ou éraflées par une taille nette.


Réduisez aussi la ramure du végétal dans les mêmes proportions afin de faciliter sa reprise. Tassez régulièrement la terre avec le pied au fur et à mesure du rebouchage.


Ne laissez pas de cuvette en dessous du niveau normal de la terre au pied de l’arbre mais réalisez plutôt un petit rempart avec la terre en surplus pour former une cuvette au dessus du niveau du sol. S’il pleut beaucoup, vous pourrez ainsi facilement dégager l’eau en excès et éviter le pourrissement du collet ou des racines.




Et surtout, arrosez copieusement dès la plantation réalisée, quelle que soit la météo. Cette dernière opération sera à répéter plusieurs fois durant les semaines suivant la plantation.


Si votre terre est pauvre ou très argileuse, vous pouvez mélanger un bon terreau à proportion de moitié à la terre de rebouchage.




Retour à l'accueil Retour à conseils