Le ‘calendrier conseil’ des activités au jardin

Mars


Mars, ses giboulées et pourtant probablement le mois le plus attendu par les jardiniers, celui de la renaissance !


Les jours rallongent et cela commence à se sentir. Les températures ont le temps de monter dans l’après-midi et on se prend à rêver quelques minutes les yeux fermés, le visage exposé avec bonheur à la douce chaleur solaire.


Les végétaux le savent aussi et se réveillent tout doucement. Si certains ont du mal à sortir de leur léthargie, d’autres sont déjà bien avancés. C’est le cas de la plupart des rosiers. C’est justement en ce moment qu’il faut les tailler !


Nous vous proposons des stages pour apprendre à maîtriser et ne plus craindre d’effectuer ce geste positif qui va les motiver à vous offrir leurs plus belles fleurs sur des branches saines et vigoureuses.


Surveillez vos semis qui ne doivent pas manquer d’eau s’il fait chaud, mais point trop n’en faut non plus. Le bien serait encore pire que le mal ! L’idéal consiste à laisser légèrement sécher le substrat jusqu’au premier signe d’alerte : les plants les plus faibles piquent un peu du nez, leurs feuilles perdent leur brillance et leur rigidité. Arrosez alors copieusement. Quelques minutes suffisent à redresser les têtes !


Il devient urgent d’effectuer les plantations à racines nues qui n’ont pas encore été faites. Suivez bien l’arrosage qui devient indispensable. La terre doit rester bien fraîche au pied des nouvelles plantations si vous ne voulez pas de déboire.


C’est aussi le moment d’acheter et d’implanter les plantes vivaces qui vont fleurir vos massifs pour les années à venir.

Si vous en avez déjà, divisez-les d’un bon coup de bêche en leur milieu et déplacez-les afin de régénérer le pied.


Consultez la rubrique «conseils» pour  savoir diviser les vivaces.


Nous organisons régulièrement des stages vous permettant de vous familiariser avec ces opérations qui sont un jeu d’enfant lorsque l’on sait faire.


Finissez les tailles, tant sur les fruitiers que sur les rosiers. Ne taillez pas les arbustes à floraison printanière ! Ils ne fleuriraient pas (forsythia, spirées de printemps, weigela, corête du japon, seringat, lilas,…). En revanche, vous pouvez rabattre ceux qui fleuriront cet été (viorne boule de neige et onondaga, desmodium, spirées d’été, potentilles, santoline, teucrium, photinia,…)


Désherbez et amendez le potager, nettoyez les feuilles mortes sur les fraisiers, artichauts, taillez court le thym, la menthe et la verveine citronnelle. Vous pouvez commencer à planter les aromatiques non gélives, les artichauts et les fraisiers. Attendez encore un mois pour les tomates, légumes d’été et aromatiques gélives, de fortes gelées matinales étant encore à craindre. Attention aux abords de la pleine lune du 27 s’il ne pleut pas !!!


Si vous ne l’avez pas encore fait, scarifiez votre gazon et appliquez lui un engrais à libération lente pour le fortifier.

Vérifiez votre système d’arrosage et faites un peu fonctionner votre pompe pour éviter un blocage.


Si vous devez réaliser un gazon avant l’été, il vous faut désherber et travailler votre terre au plus vite sans quoi il faudra beaucoup arroser. Profitez de quelques jours de sec ou de vent d’autan pour intervenir avec un motoculteur. Ne travaillez pas le terrain en profondeur (4 à 5 cm suffisent). Semez de suite et appliquez un engrais. Si il pleut après que vous ayez travaillé votre terrain, attendez un peu pour semer : les mauvaises herbes vont germer. Il sera alors facile de les détruire juste avant de semer. Choisissez un  gazon à base d’un mélange de fétuques (rouge, traçante et élevée) qui résistent à la sécheresse. Bannissez le ray grass.


Retour à l'accueil Retour à conseils Déjà voir les conseils d'avril