Suite de la découverte


Originaires d’Amérique du Nord, les penstemons étaient connus et utilisés par les indiens comme plante médicinale pour soigner les maux de dents grâce à une décoction réalisée à partir de ses racines.

Les premières descriptions botaniques datent du milieu du 18 ème siècle. Il fût nommé penstemon pour la première fois par le botaniste John Mitchel en 1748. Ce nom vient de la contraction de pentas (cinq en grec) et stamen (étamines).

De nombreuses espèces furent découvertes, décrites et classifiées tout au long du 19 ème siècle. Plus d’une centaine sont ainsi répertoriées en 1900.

Très vite, il traverse l’Atlantique et des horticuteurs européens l’hybrident. En 1835 déjà, la pépinière Flanagan & Nutting’s inscrit un penstemon hybridum à son catalogue.

En France, c’est une dizaine d’horticulteurs et botanistes qui travaillent dès le début du 19 ème siècle à son hybridation, le plus actif étant sans aucun doute le lorrain Victor Lemoine avec plus de 470 variétés à son actif.

Le producteur le plus célèbre est l’entreprise écossaise John Forbes qui dès 1900 proposait déjà 550 variétés au catalogue !

Aujourd’hui, plus de 1800 hybrides sont commercialisés dans les pépinières du monde entier. En France, il est parfois vendu sous le nom de galane.

Les anglais l’appellent beardtongue en référence à la cinquième étamine ayant l’apparence d’une langue velue.

Les américains apprécient le fait qu’il attire les oiseaux-mouches.

Il existe des associations d’amateurs de penstemons. La plus connue (American Penstemon Society) a été fondée en 1946 et organise chaque année des voyages « découverte du penstemon » à travers les USA.

La plus grande collection de penstemons se trouve également aux USA, à l’arboretum de Flagstaff (Arizona) qui accueille chaque année un Festival penstemon.

Ceux qui maîtrisent l’anglais pourront également consulter le site du penstemon : penstemon website.

Retour page précédente

Retour à l’accueil

Les points jaunes représentent les zones naturelles de répartition du penstemon