Plantation et entretien

Décrit par les botanistes vers milieu du 18 ème siècle, le penstemon est un sous-arbrisseau annuel ou vivace originaire d’Amérique du Nord.

Les variétés botaniques se présentent sous des formes très variées allant d’une touffe lâche de quelques centimètres de haut à un solide arbrisseau dressant ses hampes florales à plus de 2 mètres de hauteur.

Sa zone d’origine s’étend des plaines d’Amérique du Nord aux hauts plateaux méxicains. C’est une plante très résistante à la sécheresse.

Quelques uns sont commercialisés en Europe (particulièrement Royaume-Uni et France), mais la plupart des variétés proposées sont des hybrides.

Penstemon hartwegii a servi de base à la plupart de ces hybridations en raison de son exceptionnelle floraison et de sa faculté d’adaptation au climat européen.

Ce sont aujourd’hui plus de 1800 hybrides de plus ou moins grand intérêt qui sont à la disposition des amateurs et collectionneurs.

La plupart arborent la forme d’un arbrisseau de 60 à 90 cm de haut à floraison estivale dans des couleurs allant du blanc au rose et du rouge au violet.


Le genre penstemon était d’ordinaire classé dans la famille des scophulariaceae, mais l’avènement de la génétique depuis quelques décennies dans les classifications botaniques fait qu’aujourd’hui il est apparenté aux plantaginaceae.

C’est une plante qui supporte bien (voire très bien) la sécheresse et peut se contenter d’un sol pauvre et caillouteux.

Il présente des feuilles lancéolées généralement bien vertes, persistantes ou semi-persistantes, opposées décussées, de quelques millimètres à quelques centimètres de large très régulièrement réparties le long de tiges pouvant être herbacées chez les jeunes sujets, les variétés couvre-sol ou les annuelles à boisées chez les plantes âgées ou les formes arbustives.

Les fleurs en grappes sont tubulaires, bilabiées, de 2 à 5 cm de long, dans un grand éventail de couleurs.

Elles présentent la particularité qui a donné sont nom à la plante d’avoir cinq étamines dont l’une, inactive, plus proéminente et velue justifie son nom anglais de beardtongue.

Voir des variétés botaniques

A noter : pendant longtemps, on a assimilé aux penstemons des végétaux similaires originaires d’Asie orientale. Ces plantes sont aujourd’hui classées sous le nom de pennellianthus.

Retour page précédente

Retour à l’accueil