Nos variétés

Retour page précédente

Retour à l’accueil

Les clematites sont des lianes faciles à vivre réclamant peu de soins particuliers.

Il faudra néanmoins s’assurer lors de la plantation d’éviter les zones trop sèches comme trop humides. La plupart supportent des températures jusqu’à -20°.

Elles apprécient un sol riche et bien drainé et peuvent grimper dans un arbuste, un rosier, sur une pergola ou un arbre en plein soleil ou sous une ombre légère.

Le pH idéal se situe entre 5 et 7,5. L’excès de calcaire dans le sol entraîne une végétation nettement ralentie et une chlorose férique.

Elles se développent rapidement et fleurissent abondamment dès la première année d’implantation.

Elles réclament une situation ensoleillée de préférence, mais de l’ombre au niveau du sol (rappelons qu’elles sont accoutumées à pousser au milieu des autres végétaux). Aussi, la présence d’un arbuste (lavande, rosier, santoline, spiré ou potentille…) à leur pied est un atout plus qu’un inconvénient.

Lors de la plantation, la terre doit être bien ameublie par un ajout de compost léger (feuilles/B.R.F.).

Un apport annuel automnal de fumier en surface sera le bienvenu. Ainsi, dès les premiers beaux jours, les vers de terre vont aérer la terre en même temps qu’ils nourriront la plante !

Leur taille doit se faire pour la plupart au printemps, dès le démarrage des premiers bourgeons (débourrement) sauf pour les variétés hivernales ou précoces (plus de détails).

Pour les hybrides, il est recommandé de supprimer tous les ans les branches de l’année passée au dessus des premiers bourgeons afin de favoriser l’émission de nouvelles tiges ligneuses.

La floraison s’étale en général de la mi-mai aux premières gelées avec, comme les rosiers, une période de « récupération » après la première floraison qui peut être extrêmement abondante.

Il est inutile de retirer les fleurs fanées, d’autant que les fruits plumeux et torsadés sont souvent du plus bel effet, en particulier au coucher du soleil.

La reproduction par graines est délicate et incertaine quant à la variété obtenue, les meilleurs résultats sont donnés par le bouturage (20 cm de tige), le marcottage ou la division depuis la racine.

Dans les zones à hivers rigoureux le redémarrage de printemps peut être long.


Plantation, entretien

Clematis hybride ‘Diamantina’